Article

Maladie d’amour et diagnostic médical : Érasistrate, Galien et Héliodore d’Emèse, ou du récit au roman

  • Patrick Robiano

Abstract

De nombreux récits (Valère Maxime, Plutarque, Appien, Lucien, Julien) ont rapporté comment le médecin Érasistrate aurait découvert l’amour secret d’Antiochos pour Stratonice grâce à un diagnostic dont Galien a tenu à fixer la bonne version. Or, dans un passage inspiré très probablement de cet évé­nement (4,7,3–7), Héliodore choisit apparemment une mauvaise version, tout en paraissant bien connaître la position de Galien. Il s’agirait pour le roman­cier de construire sa stratégie narrative et sa réflexion sur la filiation et l’identité, dans un rapport complexe d’intertextualité à la fois avec Galien et avec les auteurs ayant relaté le diagnostic d’Érasistrate.

Published
2004-12-01
Issue
Section
Article